Actualités
Entrée
S.E.C.
Textes
Sc. Dures
Topos
Médiathèque Recherche
Biblio   Vidéos    Photothèque
Nous écrire
 Enseignants-Chercheurs


Sciences Molles et Disciplines de Basse Densité

Blason Dauphiné

Littérature critique. Réceptions d'ouvrage. Orientation dans le P.L.F.


La Saga des Ecrins
de François Labande

Editions Guérin

(ou Paulsen??? Cf. nos enquêtes)

Saga des Ecrins


Carte Félix Germain

Reproduction de la carte des Ecrins publiée dans le livre de Félix Germain
"Cimes et visages du Haut Dauphiné" (éditions Arthaud, 1955)


Pourquoi se coltiner la critique d'un annuaire téléphonique? Critique imposant la fastidieuse lecture d'une compilation alpine historique aussi légère qu'un bloc d'Ailefroide? La lecture attentive à des heures indues d'une revue des maîtres et oeuvres alpinistes en Haut-Dauphiné rédigée avec l'humour d'un certificateur qualité ? Comment justifier un travail d'une austérité égale à celle du mineur de fond, risque de sarcoïdose en moins? Vise-t-on une contre-partie de l'éditeur, une illusoire publication de complaisance?

Que l'amour des Ecrins ait un rôle inestimable dans la naissance et la vie de l'USDMHD n'est pas douteux! Ceci justifie-t-il que un répertoire exhaustif des études sur le Grand Oisans Sauvage? Sommes-nous condamnés à rendre compte des travaux les plus Cafcaïens jusqu'à la caricature?

Mais a contrario, peut-on dézinguer sans avoir lu, ce qui, à l'instant d'écrire cette note obligée est quasiment le cas? Peut-on jouir de la critique sans coût ni engagement, persifler sans effort, à la manière du
maître-assistant désireux d'une titularisation qui miserait sur l'applaudimètre et cherche à tout prix le soutien des cancres de son établissement? Cette promotion serait d'autant plus hypocrite pour un critique qui participa joyeusement à l'adoration collective, suivant bave aux lèvres et coeur palpitant l'aventure héroïque alpine et ses découvertes, voies, séries de voies, parcours d'arêtes sans fin, obéissant à l'inutile exercice de la pulsion façon Terray. Pour quelqu'un ayant rêvé sans compter de cette exquise pureté promise par la mythologie alpine qui masquait, masque et masquera toujours sous sa blancheur immaculés l'élitisme le plus abject.

Oui! L'honnêteté commande un zeste d'humilité. Retenons-nous de cracher sur cet ouvrage de l'éditeur Guérin, quoique nous pensions des moralistes paramilitaires cafistes qui faillirent nous envoyer cul par dessus tête dans les couloirs les plus malsains car, fier, arrogants et croyant inventer, nous avons joyeusement, dans une inconscience ridicule copié au mot près l'énoncé impératif des aînés pré-pétainisants, adjudants déguisés en faux-anars qui s'érigeaient en guides spirituels. Nous avons participé largement sous nos déguisements à la glorification générale, impossible de nier.

Nous avons été instruits par ces Gaspard, Coolidge, Brevoort, Dibona, Allain, Chaud, Coupé, Rébuffat, Couzy, Desmaisons, Chêze, Candau, Gervasutti, Chapoutôt, Daudet, Francou, Cambon, tous ceux dont les noms échappent à notre fragile mémoire. Et, le livre synthèse de Labande, rédacteur officialisé et obstiné de topos de ski-alpinisme, montagnard validé, nous intéressait obligatoirement en dépit de la crainte (vérifiée?) d'y trouver plus d'obsessionnalité que de surgissement, de passion.

N'ayant pu tout lire, notre critique s'arrêtera là pour aujourd'hui. Aucun doute sur l'importance du travail effectué, sur la qualité historique, le sérieux de l'ouvrage, et peut-être, par conséquent, sur l'intérêt pour nos futures recherches de tant de références à portée de mains: il suffira d'avoir un temps qu'on pourrait préférer utiliser à autre chose. Mais l'utile nous échappe souvent.

Pour le reste, à chacun de se faire son idée. Il faut noter cependant que le coût de l'ouvrage fait conseiller un emprunt en bibliothèque...

Courage et bonne lecture malgré tout?

Marie Desnones




GAB

Grande Aiguille de la Bérarde (voie des dalles, fissure Ghesquier)





Précision / Conflit d'intérêt: nous ne disposons d'aucun relais, ni aide financière des éditions Grasset chez qui nous n'avons publié ni thèse ni ouvrage de synthèse, pas même un polycopié...





Directrice:
Noëlle Arrity.   
Enseignants-Chercheurs: Gaétan Bufforts, Aurore Chemigez, Elie Cuvidens, Marie Desnones

Pied de Page

Textes

Sc. Molles (S.E.C.)

Actualités

Archives

Entrée

Aide / Questions

Trilogie


Vers une tétralogie?
L'Art du Topo





Article d'auteurs

Portail
Actualités
S.E.C.
Textes
Vidéos
Photos
Qui sommes-nous?
Nous écrire
"Livre d'or"
Mentions légales
Confidentialité

© USDMHD 2016
Aide / questions
Chercheurs
Haut de page

compteur

A bientôt!