Actualités
Entrée
S.E.C.
Textes
Sc. Dures
Topos
Médiathèque Recherche
Biblio   Vidéos    Photothèque
Nous écrire
 Enseignants-Chercheurs


Sciences Molles et Disciplines de Basse Densité

Blason Dauphiné
 

Département de Spéléologie Théorique et Pratique
Gouffre de la Censure


prison gresse



Ici seront dissouts dans une baignoire remplie de soude manuscrits, tapuscrits et pattuscrits condamnés par la Censure. Bien que résolument opposés à toute forme de censure, nous ne pouvons tout cautionner, tout accepter, il en va de notre honneur et de notre responsabilité. Nous ne mettrons pas en ligne certains propos orduriers, insultants, révisionnistes et quoi encore... Il en sera de même pour tout texte comportant des attaques ad hominem et ad feminem (et peut-être ad animalem) sauf, par exception de salubrité publique, les attaques ad Lucferrynem ou ad Françoisfillonnem que nous ferons semblant de ne pas voir ou pour lesquelles avis sera demandé au conseil scientifique. Ce Gouffre de Censure dépourvu d'éclairage électrique dont l'existence nous fait rougir de honte, sera transféré prochainement en des lieux moins visibles, par exemple les caves du deuxième sous-sol de l'université où sont conservés nos travaux théoriques les plus abscons ainsi que nos vins et champagnes sous garde vigilante des enseignants en philosophie morale. Rappelons que ces derniers sont dotés de rétines riches en bâtonnets leur permettant une vision scotoptique à faire baver d'envie un chat de gouttière, caractéristique acquise par l'entraînement lié à leur spécialité. Ne partant jamais en vacances pour raison de conscience mais obligés d'épuiser leurs congés réglementaires et RTT*, ils seront trop heureux de trouver occupation à jouer dans la baignoire sus-citée.

Ce Gouffre de Censure nous pose un sérieux dilemne: une éthique de la transparence nous interdisant de taire débats et décisions du conseil d'administration, comment éluder sans se faire remarquer ce sujet explosif ? Nous serions heureux de savoir comment s'en sortent les autres universités alpines. Comment dissimulent-elles les arrangements secrets et arbitraires, censures indirectes, oublis calculés des travaux indésirables, copinages et passe-droits, cooptations officieuses ou subtiles mises à l'écart de libres penseurs. On aimerait savoir.

1- Question pratique: ces documents couverts de toiles d'araignéees doivent-ils être accessibles au public sur recommandation ?

2- Question théorique (sujet de notre prochain TD de philosophie participative): faut-il distinguer (1) les textes initialement conçus pour une publication mais interdits par décision du conseil scientifique de (2) ceux qui furent considérés dès le départ, et parfois par leurs auteurs, comme impubliables?

* Par circulaire du 24/08/12 de la direction du SEC




casques Aiguilles d'Arves




Pied de Page

Actualités

Archives

Entrée

Aide / Questions


Administration

Personnalités


Haut page

Médiathèque

Bibliothèque

Audiotèque





Portail
Actualités
S.E.C.
Textes
Vidéos
Photos
Qui sommes-nous?
Nous écrire
"Livre d'or"
Mentions légales
Confidentialité

© USDMHD 2016
Aide / questions
Chercheurs
Haut de page

A bientôt!