Actualités
Entrée
S.E.C.
Textes
Sc. Dures
Topos
Médiathèque Recherche
Biblio   Vidéos    Photothèque
Nous écrire
 Enseignants-Chercheurs


 

Pôle des Sciences Dures :  Exploits, Sciences Appliquées et Psychodisciplines Naturelles
 


Psychalpinopôle
*


Plan du Psychalpinopôle

ruine nouveaux barbares

Bienvenue au Royaume de la Psychiatrie Naturalisée
et des Disciplines Psy-choses de l'USDMHD.


Vous trouverez ici nos formations et recherches en Psychiatrie, Psychologie, Psychanalyse, Neurosciences, Psychopharmacologie:

Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC), Sophrologie Aphrodisiaque,
Arbeit-Macht-Frei-Thérapie, Gestalt,  Rebirth and ReRebirth, Redeath, Thanathologie Anatomique Analogique, Formatage Thérapeutique ISO 2013, Thérapies Politico-Correctives(TCP), Pschopédagogie Punitive (dite de Grand-Papa), etc...
Sont répertoriés également ici: Neuro-économie libérale et euro-économie, Neurophilosophie, Neuro-pédagogie classique, Centre d'Apprentissage des Cognitions Ultralibérales, Psychologie Evolutionniste.
La Psychiatrie Vétérinaire sera étudiée au nouveau D.U. de Lyon 1
Le DU d'Endoctrinologie Clinique se situe en Zone médicale

Plan du Psychalpinopôle, Sections Psychiatriques d'Assaut et Alliances Secrètes
* Egalement appelé Psykalpynopopaul


Unité de Psychiatrie Post-moderne Alpine à L'USDMHD



Notre projet est d'inspiration classique, une fois n'est pas coutume. Dans ce domaine sérieux et compétitif qu'est la psychiatrie, en attente  d'un projet plus original, nous envisageons, à l'instar des universités françaises et européennes, de réaliser le programme de base suivant:

- Réhabilitation scientifique d'une discipline en perte de vitesse, égarée dans des impasses sociales, psychologisantes préscientifiques.

- Réintégration de la psychiatrie au sein des disciplines médicales en l'adossant aux sciences expérimentales biologiques et/ou computationnelles (prévoir l'achat d'un troupeau de souris d'alpages pour expériences chimiothérapiques et comportementales et, en cas de prolifération par absence de prédateurs, un régiment de chamois). Après période transitoire, fusionner en un pôle indifférencié: psychiatrie, sciences expérimentales et biologiques.

Stratégies pour réaliser ces objectifs:

1 -  Réduire, si besoin par l'usage de la force, les approches sociologiques et psychologisantes en les dissolvant dans un sous-pôle de neuro-sociologie et neuro-philosophie (appellation qui soulèveront moins d'objection qu'une sociobiologie aux biais trop visibles). Pratiquer une neurologisation intensive: parlons désormais d'organe, de cerveau palpable, neurones, synapses,  substrat biologique et logiciels affectivo-cognitifs. Chassons de nos ouvrages et publications, les vocabulaires dépourvus de sens,  références mystiques mouvantes tels que psychisme, esprit, états mentaux et autres aberrations. 

2 -  Améliorer les formations en communication, établir des passerelles entre l'entreprise et les séminaires de psychiatrie de l'université. Développer une unité de recherche en sciences du langage appliquée à la psychiatrie pour créer de nouveaux syndromes et troubles et leur attribuer des dénominations aptes à garantir leur succès médiatiques (Cf. point 4). User de métaphores scientifiques et introduire dans les exposés des objets d'allure scientifiques (modèles mathématiques, etc&).

3 -  Sélectionner les intervenants susceptibles de diffuser la bonne parole, une agressivité sans complexe est recommandée, appréciée des médias pour raison d'audimat. Ne pas hésiter à attaquer de front les vieilles thérapies à coup d'exemples percutants, toujours en référence aux avancées spectaculaires de la sciences, agiter l'argument du  risque du suicide imparable, injecter à haute dose du positivisme thérapeutique. Diffuser régulièrement les résultats intermédiaires de recherches incertaines à extrapoler, insister sur l'espoir de découvertes radicales, transmettre aux médias généralistes l'intérêt de ces recherches. Eviter de faire connaître les études aux résultats déprimants ou contradictoires susceptibles d'induire un doute profond sur l'efficacité réelle des thérapeutiques nouvelles.

4- Psychopharmacologie : inventer des maladies susceptibles d'être traitées par les molécules découvertes.
Méthode: expérimenter différentes molécules sur des animaux et/ou des humains. Remarquer des effets psycho-physiologiques. Trouver des caractéristiques susceptibles dêtre modifiées par les effets de ces molécules. Regrouper les caractéristiques modifiables par un médicament dans des syndromes. Définir un "trouble" psychiatrique contenant ce syndrome. Donner un nom marketing à ce "trouble" respectant les critères habituels (séduction du vocabulaire, inspiration et éthymologie induisant l'idée d'une ancienneté de la notion, aspect scientifique du terme (spécialisation). Diffuser ces résultats dans des congrès par des leaders d'opinion. Dans les revues. Vulgariser, média, TV, etc.. Après avoir convaincu la population de la réalité du troubles, diffuser des échelles de diagnostics auprès des médecins de première ligne, sur internet et auprès des paramédicaux. Evaluer alors la fréquence (dont l'augmentation sera spectaculaire) dans la population, souligner les risques à ne pas traiter. Développer des associations de patients présentant ces "troubles". Former les médecins traitants au diagnostic, traitement, donner des éléments de langage pour défendre l'intérêt du diagnostic et traitement (empruntant comme toujours à la nécessité de ne pas laisser souffrir des patients dont un grand nombre n'ont pas été encore diagnostiqués. Etc.

Ainsi réhabiliterons-nous la spécialité psychiatrique et la réintégrerons-nous dans le corpus médical scientifique moderne.

Outillage indispensable (prévoir budget adéquat) : outils technologiques modernes, IRM et SCANNER, Magnétoencéphalographie et boîte mobile de stimulation intracrânienne, dosage microbiologiques, modéles complexes mathématiques.PC avec logiciel powerpoint. Formation au tronquage de statistiques et masquage de biais.


Mots-clés: Psychiatrie, Modernité, Destruction des vieilleries inutiles, Naturalisation des états psychiques, progrès, qualité.

Quelques références:

1 - Revue Prescrire: Inventer des maladies    Définir un "trouble" psychiatrique   Liens d'intérêt financiers

2 - Agence de Communication et Recrutement Medical MEDE+ (Médecine Extra-Dauphinoise Enseignée): Recrutement pour prescrire (2013)

3 - Séminaire de Rhéthéroïque Médicale: article introductif ici

4 - BOUSSAGEON Rémy, L'efficacité Thérapeutique. Objectivité curative et Effet Plaebo,Thèse de Doctorat de Philosophie soutenue à Lyon, octobre 2010.

5- Modèle pour le développement d'une psychiatrie médicale réconciliée: la procrastination


Secteur Jeunesse (Jugendbereich)
Pédalopsychiatrie.
Pathologie Psychique Infanto-Juvénile.

A retrouver ici!


Chellous enfant

Retrouver notre Unité Internationale Interdisciplinaire de Communication sur la Mégalomanie
Zone de Mégalomanie


Plan du Psychalpinopôle


Pied de Page

Actualités

Archives

Entrée

Aide / Questions


Psychalpinopôle
Médipôle
Vidéothèque Ext.
haut de page
Médiathèque

Bibliothèque

Audiotèque




Discothèque





Pied de Page

Actualités

Archives

Entrée

Aide / Questions


Portail
Actualités
S.E.C.
Textes
Vidéos
Photos
Qui sommes-nous?
Nous écrire
"Livre d'or"
Mentions légales
Confidentialité

© USDMHD 2016
Aide / questions
Chercheurs
Haut de page

compteur

A bientôt!